Tout a commencé quelques semaines avant lorsque deux amies me parlent de leur futur voyage et me proposent de les accompagner. J'accepte sans hésitation aucune ! Un coup de fil à Damien, un saut sur eurostar.com and let’s rock !

Après trois mois d’absences, retour dans le pays où la jelly et les pint règnent, et étrangement rien n’a changé. Dès notre descente du train, plus un mot, tout semblait si familier, on retrouve cette ambiance détendue et humaine caractérisant la ville. On échange quelques mots, on ressent bien la même chose... welcome home ! Bip la Oyster, on tient sa droite dans les escalators, on foule le quai étroit tandis que la rame approche, « Mind the gap » YEAH !

C’est une impression très curieuse, on se sait dans un endroit étranger mais on se sent en totale sécurité, la différence de langue n’interpelle même plus et on comprend l’humour des publicités... Ca devient grave me direz-vous ! Me manque plus que le flegme, quoi je l’ai déjà ?

Après le reste est totalement naturel, chocolat chaud et cookie chez Nero, quelques beignets vapeurs chez Ping pong puis une fin de soirée au chicha bar. Aucun musée à visiter, juste du shopping à faire. Aucune inquiétude sur le temps restant, juste profiter de chaque instant.

Je suis rentré ce matin, départ à 6h34, hard, très hard mais c’est une fois de plus le cœur gros et la gorge serrée que je quitte cet endroit fantastique n’ayant en tête qu’une seule idée : Je reviens quand ?


Oxford Street Night