Le film est plein d’adrénaline, ca va vite, ca snipe de partout, les scènes d’actions sont nombreuses et impeccables même si le syndrome Jack Bauer est présent : moi contre l’armée Américaine ? Pas de problème. On ne s’ennuie pas une seule seconde, la réalisation est vraiment bluffante, les acteurs sont viriles et l’ensemble est bien bourrin, seul bémol : le scénario.

Parlons du scénario... il est gentil, il est piégé par les méchants, il va demander de l'aide à la femme de son ami défunt qui tombe amoureuse de lui en une soirée, il s'enfuit mais les méchants attrapent sa copine. Bref, du jamais vu ! A tout ca il faut ajouter le méchant FBI complice de l’entourloupe et un soupçon de justice Américaine pour nous embrouiller et ressortir de la salle l’esprit vide. On en ressortira tout de même une bien belle leçon de morale sur les élites américaines et la guerre en Irak.

Shooter un est bon film d’action qui certes ne marquera pas son époque mais nous divertira pendant deux heures et c’est bien là l’essentiel. C’est un film sans surprise dans lequel le héros solitaire contre l’Amérique triomphe.