Le film démarre très fort. On entre de façon grandiose dans le l’ambiance et on accueille avec grand plaisir le retour de notre héros chapeauté ! Mais une fois l’introduction passée, tout s’effondre. Ce qui faisait la magie des précédents manque dans les ingrédients. Telle la crêpe sans lait, l'absence d'énigme rend le tout fade et indigeste, tout coule de source, les relations entre les personnages sont superficiels comme les dialogues. A certains moments on se croirait dans une parodie de mauvais goût…

On en ressort avec un sentiment de confusion intense et je serai incapable de vous expliquer le scénario tant il est inexistant. On reste dubitatif. Qui sont tout ces personnages ? Que font-ils là ? C’est quoi cette chose ? Un frigo est-il mieux qu'un abri anti-atomique ? Pourquoi ai-je payé pour ce film ?

Ok on a vu Indy, il va bien. Ok il a toujours son fouet et son sourire ravageur. Ok il fait toujours les mêmes blagues 25 ans après. Voilà, rien à ajouter : c'est le problème. Telle la Twingo qui entre au parking Georges V, le blockbuster laisse perplexe. Je m’attendais sans doute à trop, pour au final obtenir une suite ne remplissant pas les engagements que je lui avais imposé.


On dira merci à Harrison Ford d’être passé prendre un dernier chèque avant de se retirer (ou pas). Film à aller voir sans grandes attentes et surtout pas après avoir revu les 3 premiers…