La planète est malade, ce n'est pas un scoop. La couche d'ozone disparaît, la banquise fout le camp, les ours polaires meurent mais l'action Total augmente. C'est pas nouveau, depuis maintenant plus de dix ans on est conscient de cet état d'agonie de la grosse bleue. Mais c'est seulement en 2008 que le green devient hype et indispensable. Les entreprises proposent alors de sauver la planète si nous consommons. C'est bien ça ?

En tant que jeune merdeux français, je trie mes poubelles, je ne roule pas vite avec ma voiture durant les 4 kilomètres suivant le démarrage et j'arrose mon jardin. Après que puis-je faire pour aider ma planète (et les p'tits ours blancs) ? Mon écocivisme est au plus bas et j'en ai honte. Je veux participer à cette énorme illusion commune de réparer notre merveilleux écosystème. Je veux pouvoir dire J'y ai participé ! C'est sur cette problématique palpitante que j'ai décidé de réfléchir aujourd'hui.

Donner de l'argent aux associations à vocation écologiques WWF, Greenpeace, etc. Sauver la planète n'a pas de prix alors allons-y. On peut même en profiter pour aller dans des concerts qui reverserons les gains à celles-ci (comme Live Earth !) Parfois ils vous attendent même à la sortie du métro, vous proposant gentiment de faire des dons mensuels C'est rapide et simple, donnez moi juste un rib et signez là ! C'est un geste qui permet également de se donner bonne conscience et de se vanter dans les dîners. Comme l'éco-part de 5€ que l'on reverse quand on achète une TV LCD à 2000€, ça donne le sourire pour la journée ! Je nique la planète mais j'ai payé pour :D

Se plier aux règles écologiques de la maison verte du parfait green boy. La première étape est très simple, remplacer toutes les ampoules de la maison par des ampoules basse consommation. Les comparatifs fleurissent sur internet et c'est irréfutable, on peut au moins gagner 20€ par an sur sa facture EDF. Également éteindre toutes les veilleuses allant de la télévision au four en passant par l'ordinateur ! Toujours dans le même esprit, pourquoi ne pas mettre des panneaux solaires sur le toit de la maison ? Et un réservoir à eau de pluie pour la douche et les poissons rouges ?

Arrêter toute consommation. Plus tu te prives, plus tu aides. C'est radical mais efficace, on a vraiment le sentiment d'aider. Plus de téléphone portable, plus de viande, plus d'ordinateur, plus de voiture... Samsung a annoncé le premier téléphone portable biodégradable et Tesla nous présente son roadster électrique. Et d'un autre coté, GreenPeace crache sur les consoles dernières génération pour leurs matériaux totalement non-écologiques. Pourquoi tout cela ? Pour mener le consommateur vers une consommation dites protectrice de l'environnement et saine. Donc n'arrêtons pas de consommer mais consommons green.

Les gestes simples du quotidiens peuvent-ils réellement changer quelque chose à notre avenir ? Telle est la question. La vente du green à toutes les sauces est-elle efficace ? Telle est la second question. Pas de réponse aujourd'hui, mais dans tous les cas, elle permet une prise de conscience massive d'une cause avec laquelle on nous chatouille depuis une dizaine d'années. Et maintenant que tout est endommagé au plus proche du point de non-retour (j'entends par là qu'on peut presque compter le nombre d'ours polaire sur nos doigts), on se lève et on réagit. Enfin on va se lever. Enfin on verra...

En tous les cas demain au ciné il y aura mister green !